Plaidoyer pour une application élargie de l’intelligence stratégique en faveur des organisations économiques, non marchandes, privées ou publiques. Albert Camus a écrit : « Pour un homme sans oeillères, il n’est pas de plus beau spectacle que celui de l’intelligence avec une réalité qui la dépasse. » (Le mythe de Sisyphe). La vision que l’on peut avoir de son environnement est souvent focalisée et cadrée par des habitudes, le quotidien et des informations récurrentes qui occultent des signaux faibles, pouvant être très utiles à l’activité.
Une intelligence stratégique qui ne doit pas se limiter à la notion « économique »
> L’entreprise n’a pas le monopole de l’intelligence économique 

> Schéma intelligence économique